Notre histoire

Cegelec Roanne est ancrée dans le paysage industriel roannais depuis plus de cent ans, découvrez son histoire.

2021

L’entreprise déménage dans de nouveaux locaux au 4 rue Jacquard à Mably.

2010

En 2010, l’ensemble des entreprises Cegelec rejoignent VINCI Energies et apportent ainsi leur expertise en automatismes, instrumentation et contrôle, génie climatique et électrique.

2007

L’entreprise fête son centenaire.

2001 à 2006

Les défis s’enchainent pour l’entreprise : agrandissement de l’usine de Saint-Alban-les-Eaux, aménagements de la chocolaterie Révillon suite à une incendie, éclairage de la façade de la CCI, intervention en urgence pour Michelin, etc.

1998

Cegelec Roanne créé un service d’astreinte qui va rapidement tendre à se développer.

1992

Cegelec Roanne installe pour la première fois dans la ville un système de gestion technique centralisée, au profit du collège Jean-de-La-Fontaine. L’objectif est d’optimiser la gestion du chauffage électrique, de la ventilation et de l’éclairage sur une surface de 8 500 m².

1989

Septembre 1989, la CGEE Alsthom change de nom pour s’appeler désormais Cegelec.

1986

Malgré une industrie roannaise qui se porte mal, l’agence affiche une progression continue de son activité, notamment grâce aux secteurs de l’industrie et du tertiaire dans lesquels elle se montre très concurrentielle. On notera par exemple la rénovation de la gare SNCF de Roanne, le théâtre municipal de Roanne, ou encore l’abbaye de Pradines comme chantiers notoires à l’époque.

1981

L’agence se diversifie en obtenant le contrat d’éclairage du terrain honneur du Stade Malleval (Roanne).

1971

Au 1er décembre, SGE (à Roanne, la Générale) s’appelle désormais CGEE Alsthom. Il s’agit d’une fusion regroupant trois des plus importantes entreprises électriques françaises : le CGEE, le service électrique de la SGE et le service entreprise d’Alsthom. L’ensemble forme la première entreprise électrique française, le groupe CGE (Compagnie Générale d’Electricité).

1952

Le carnet de commandes se remplit, la SGE Roanne se retrouve de nouveau sur de bons rails.

1946

En avril 1946, le gouvernement nationalise les entreprises de production, d’exploitation et de distribution de l’électricité en France sous le sigle commun : Electricité de France (EDF). A Roanne, la CELC, installée depuis 1907, est donc nationalisée. La SGE roannaise voit ainsi se distendre le lien privilégié qu’elle entretenait avec son plus important client, comme elle filiale de la SGE.

1939

Mobilisation générale face à la guerre. L’agence roannaise est durement touchée par les départs mais l’avancement des travaux du réseau électrique des communes du Roannais est assuré jusqu’au départ des allemands en août 1944.

1937-1939

La société passe de 40 à 140 monteurs

1936

Signature d’une convention entre la SGE (Société Générale d’Entreprises) et CELC (Compagnie Electrique Loire et Centre).

1927

La CELC est fière d’informer qu’elle compte 98 000 abonés et distribue 76 000 kW. On envisage sous peu de construire un grand barrage sur la Loire: le barrage de Villerest.

1911

L’EEC est rattachée à la Compagnie de la Loire, elle est aussi filiale de la SGE (Société Générale d’Entreprises).
L’ensemble devient la Compagnie Electrique Loire et Centre (CELC).

1907

L’histoire de Cegelec commence par la création de l’Energie Electrique du Centre à Roanne (EEC).